23/04/2013

Contrôles de police : deux établissements fermés (Marchandises avariées, stupéfiants, compteurs électriques et de gaz trafiqués...)

 

Photo 2194, police.jpg

Zone de Police AISEAU PRESLES/CHATELET/FARCIENNES

 

COMPTE-RENDU D’OPERATION

 

 

OPERATION DE CONTROLE – DEUX ETABLISSEMENTS FERMES PAR LES POLICIERS

Une opération de contrôles s’est déroulée ce vendredi 19 avril dernier sur le territoire de la zone de Police Aiseau Presles-Châtelet-Farciennes. Cette opération se déroulait de 1600 Hr jusqu’à minuit.
Au total, plus de vingt policiers locaux et fédéraux appuyés de l’hélicoptère de la Police fédérale et d’un chien drogue ont été mobilisés.  
Pour cette nouvelle opération, la Police locale a mené des contrôles dans divers établissements du secteur horeca mais également dans les night-shops et les tabac-shops. Plusieurs partenaires étaient présents : L’ONEM, l’ONSS, l’ASFCA, la Wallonie et le SPF-Finance ont délégué des contrôleurs.
Nouveauté dans ce genre d’opération, des agents d’ORES étaient également présents pour le contrôle de conformité des installations d’électricité et de gaz.
Au total, douze établissements ont retenu l’attention des policiers et des partenaires sur l’ensemble du territoire de la zone de Police.Plusieurs dizaines de procès-verbaux ont été dressés pour des problèmes d’hygiène dans certains commerces, pour des individus occupés à travailler alors que toutes les démarches d’inscription et de déclaration n’avaient pas été effectuées et pour des infractions diverses en matière fiscale. L’AFSCA a procédé à la saisie de plusieurs dizaines de kilos de denrées et de viande pour lesquels les conditions de conservation n’étaient pas respectées.  Des marchandises avariées ont aussi été trouvées.Les policiers locaux ont découvert des stupéfiants dans un commerce de la grand-place à Farciennes.  Sur décision du Magistrat du Parquet, les scellés ont été placés et le commerce fermé. A Chatelineau, c’est une taverne qui a particulièrement retenu l’attention des intervenants pour les nombreuses infractions constatées auparavant.  Ce vendredi, plusieurs infractions ont encore été relevées et une fraude à la consommation d’électricité a été détectée.  Ce commerce a aussi été fermé et les scellés placés sur décision de l’auditorat du travail.

Enfin, à Châtelet, les agents d’ORES ont détecté une importante fraude à la consommation de gaz dans un restaurant.  Les techniciens ont été appelés sur place pour apposer un nouveau compteur, l’ancien ayant été manifestement trafiqué par l’exploitant.  Leur intervention représentera déjà une dépense importante à charge du restaurateur.  Des vérifications sont en cours afin de déterminer la période de fraude.  Au total, 12 véhicules ont été contrôlés ainsi que 83 personnes.

Les commentaires sont fermés.