23/02/2013

Châtelet. Marcel Nihoul est parti vers le paradis des hommes généreux

nihoul 040.JPGEn 2008, le Conseil communal de Châtelet unanime avait modifié le règlement communal et on avait assisté à une première en la salle de la Maison communale : Marcel Nihoul, président du Cercle d’Histoire « Le Vieux Châtelet »,  était fait citoyen d’honneur de la Ville de Châtelet dans le cadre des animations qui marquèrent les 50 ans du Cercle d’Histoire. Un buste à son effigie créé par Charles Vande Venne avait été dévoilé. Cet honneur avait rejailli sur tous les membres du Cercle qui fut bientôt faite société royale par le Roi Albert II. Marcel Nihoul avait participé en 1957, il y a un demi siècle,  à la création du Cercle d'histoire "Le Vieux Châtelet" alors qu’il était correspondant local de La Nouvelle Gazette.  Mine d’informations, ouvert et accueillant aux étudiants, aux chercheurs et à tout qui marque de l’intérêt pour Châtelet, personnalité passionnée par l’histoire de sa ville, Marcel Nihoul était la mémoire vivante de la Vieille cité des bords de Sambre.  Il était un maillon important d’une  chaîne, un membre éminent d’une équipe dynamique passionnée par l’histoire régionale. Comme l’avait souligné le bourgmestre Daniel Vanderlick, peu de communes pouvaient se vanter de posséder une si belle « Encyclopédie active de connaissances et de savoir », une équipe qui a réussi et qui continuera sans doute à réussir à vulgariser l’histoire pour le grand public, à intéresser les jeunes à l’histoire de leur ville et à leur inculquer avec modestie le respect des valeurs ancestrales.

 Juste récompense pour le travail effectué pendant cinquante années par Marcel Nihoul et les collaborateurs de la société d’histoire ASBL « Le Vieux Châtelet » qui ont œuvré et continuent à oeuvrer aux nombreux travaux de mémoire, expositions, conférences, excursions qui ont  été ou seront publiés, édités, organisés ou mis sur pied sur la ville de Châtelet et les communes voisines, Sa Majesté le Roi Albert II avait accepté en 2009 d’autoriser ce fleuron vivant du patrimoine châtelettain à porter le titre de société « Royale ». La société royale d’histoire « Le Vieux Châtelet » a été créée le 9 décembre 1958 par Marcel Nihoul, membre de la Société Archéologique de Charleroi, qui, - nous l’avons dit - depuis 1945, était correspondant local de La Nouvelle Gazette à Châtelet. 

 Le germe de la création de la société royale d’histoire « Le Vieux Châtelet » fut en 1957 une exposition de plus de 250 documents, plans et photos intitulée « Visages du vieux Châtelet et de ses environs ». Dans la foulée de cet événement qui connut à l’époque un vif succès et suscita l’enthousiasme , le bourgmestre Van Mechelen encouragea la création d’une société d’histoire . Plus de cinquante ans plus tard, devenue « Royale », la société d’histoire qui doit tant à Marcel Nihoul est toujours là, reconnue comme un incontournable centre de documentation,  préparant inlassablement expositions, publications et autres événements, heureuse d’avoir vur la Maison Paulus qu’elle occupe faire l’objet d’une rénovation partielle en 2009, ce dont Marcel Nihoul s’était réjoui.

J.M.

Les commentaires sont fermés.