02/04/2012

Je fais un des plus beaux métiers du monde...

 10046 1 Richard Fryczinski pratique un des plus beaux métiers du monde....JPG

   Les participants à la conférence sur « le chien guide d’aveugle » présentée tout récemment par Richard Fryczinski, responsable du service formation de chiens guides de l’ASBL Œuvre Fédérale « Les Amis des Aveugles et Malvoyants » de Ghlin, à la Maison de la Laïcité de Gerpinnes, sont sortis émus et émerveillés de cette rencontre cordiale avec un homme qui pratique un des plus beaux métiers du monde : former des chiens guides d’aveugles. 

       « Le chien guide apporte  la sécurité dans les déplacements de la personne déficiente visuelle » a notamment expliqué le responsable du service de formation de Ghlin des chiens guides d’aveugle, lui-même malvoyant. Et le conférencier de rappeler cette anecdote : « Un ami aveugle prend le train avec son chien. Le train s’arrête. Les portes s’ouvrent. Le chien refuse de descendre. L’aveugle lui fait confiance. Heureusement, car les portes s’étaient ouvertes du mauvais côté. Du côté des voies et pas du côté du quai. Ce chien lui a sauvé la vie ».   

       Après avoir rappelé la création et l’essor du Centre de Formation de Chiens Guides en 1940, sa réorganisation en 1946 et son essor, Richard Fryczinski  a expliqué la sélection, la formation, l’écolage  sur piste du chien guide, puis les exercices dans le village, dans la ville, dans les transports en commun, le stage avec la personne déficiente visuelle. « Le chien est remis gratuitement, a souligné Richard Fryczinski. Son coût  très élevé est remboursé en partie par une intervention des pouvoirs publics. Les dons des particuliers, des services-clubs, des entreprises et des associations  sont toujours les bienvenus ».  

        Le conférencier a ensuite répondu aux nombreuses questions du public et expliqué que le chien guide d’aveugle apporte non seulement la sécurité dans les déplacements de la personne déficiente visuelle, mais il favorise son autonomie et son intégration personnelle. C’est un compagnon idéal pour rompre la solitude et éveiller le contact avec autrui. Si un chien reste un chien, de toute évidence le chien guide d’aveugle est un chien heureux, un chien qui guide son maître comme on lui a appris, un chien qu’il ne faut pas distraire quand il travaille, mais un chien qui, comme les autres, court, joue, a ses moments de liberté, apprécie les caresses,  les petites attentions des adultes et des enfants quand son maître n’a pas besoin de lui.10046 2 Richard Fryczinski pratique un des plus beaux métiers du monde....JPG

 

Les commentaires sont fermés.