27/01/2012

Jean-Jacques Rousseau, cinéaste de l'absurde, invité en France

9869 1 Jean-Jacques Rousseau - cinéaste de l'absurde - en tournage.JPG       Jean-Jacques Rousseau, le cinéaste de l’absurde, le souvretois aux quarante et quelques films, courts, moyens et longs métrages, a tourné il y a quelques semaines, au bord du canal Charleroi-Bruxelles à Viesville,  la dernière scène de son plus récent film intitulé « Le 1er juillet chez Olga », un court métrage de 40 minutes, né dans la foulée de la nouvelle loi sur l’interdiction de fumer dans les cafés. Pour Jean-Jacques Rousseau, cette loi est injuste pour les fumeurs qui sont obligés d’aller fumer à l’extérieur en hiver. Jean-Jacques Rousseau a imaginé l’histoire d’une tenancière de café qui décide de braver la loi malgré de nombreux rappels à l’ordre.  Dénoncée par un 9869 2 Jean-Jacques Rousseau - cinéaste de l'absurde - en tournage.JPGclient mauvais payeur, Olga reçoit les représentants du service de répression, les démasque et les fait exploser sur une bonbonne de gaz. Hélas, son café explose avec eux et Olga en fuite part en cavale vers le Luxembourg, pays où on autorise encore de fumer dans les cafés. Une fois de plus, l’imagination délirante de Jean-Jacques Rousseau a accouché d’un nouveau film aussi captivant qu’étonnant. Le cinéaste de l’absurde est toujours à la recherche de fonds pour l'achat d'une nouvelle caméra et fait appel au public. " L’objectif est d’atteindre 2950 euros. Si nous n’atteignons pas cet objectif, nous achèterons  malgré tout une caméra en revoyant nos ambitions à la baisse, a expliqué le cinéaste. Toute somme est la bienvenue. Un cadeau sera offert à tous les donateurs qui auront versé minimum 20 euros : ce cadeau est la projection privée et unique d’un long métrage  culte, inédit en Belgique. La projection sera organisée une fois notre objectif atteint. Si vous faites un don sur le compte « caméra »  BE81 – 2991 – 1403 – 3024 , laissez vos coordonnées pour vous prévenir de la date de projection ».

 

      Jean-Jacques Rousseau rencontrera le public à l'occasion du colloque "Révolution française et cultures populaires dans le monde d'aujourd'hui : mythologies populaires" à Grenoble (France), passage de l'ancien Palais de Justice, le mardi 13 mars 2012 à 20h - Projection du film "Karminsky-Grad".

Les commentaires sont fermés.