20/01/2012

Trois millions d'euros....

                   La présentation des vœux du Conseil de l’Action sociale de Châtelet au personnel de la Maison de Repos du Sart-Allet a été l’occasion de visiter la nouvelle aile du bâtiment  conçue par l’architecte Fabien Henne, un investissement de plus de 3.000.000 d’euros. Le CPAS de Châtelet compte investir 3.700.000 euros sur le site et disposera bientôt d’une maison de repos vraiment au top, vraiment ce qui se fait de mieux dans le genre.

                    En fait, c’est la mise en conformité de l’ancien bâtiment de la Maison de Repos du Sart-Allet qui a exigé cette nouvelle construction, ou plutôt extension, une chambre sur trois devant être sacrifiée pour la construction de cabinets de toilette selon les nouvelles normes, chaque chambre devant disposer d’un cabinet de toilette. Grâce à cette extension, la maison de repos et de soins pourra donc continuer à accueillir 80 pensionnaires avec un petit plus.

9989 2 Les travaux.JPG                    « La réception provisoire aura lieu le 12 janvier. Nous sommes dans l’achèvement de la première phase. C’est la création de 30 nouvelles chambres et aussi de six résidences-services, a expliqué le président du CPAS Marcel Biron. Il a tout d’abord fallu une nouvelle construction pour compenser la perte des lits dans l’ancien bâtiment où une chambre sur trois a été sacrifiée pour créer des cabinets de toilettes et nous avons profité de l’occasion pour construire dans cette nouvelle aile six résidences-services et un centre de jour qui pourra accueillir dix personnes âgées ».

 9989 1 Châtelet Marcel Biron président CPAS.jpg                   Un centre de jour permet aux familles qui ont une personne âgée à domicile et qui ont des obligations de travail de la déposer le matin et de la reprendre le soir. La résidence-service est un logement dont les occupants peuvent bénéficier du nursing et de l’hôtellerie de la maison de repos en fonction de leurs besoins.

                    « La nouvelle construction étant quasiment terminée, nous allons maintenant pouvoir commencer la deuxième phase de mise en conformité des chambres de la maison de repos, a conclu Marcel Biron. Il faudra effectuer dans les meilleures conditions possibles le transfert de nos hébergés vers la nouvelle aile ».

Les commentaires sont fermés.