26/12/2011

Elle met le feu à sa maison et se suicide

Ce 25 décembre, les pompiers de Charleroi sont intervenus pour un gros incendie qui ravageait une maison rue Taillis Pré à Châtelineau. Ils ont trouvé le corps de l’occupante des lieux pendu dans l’escalier. La locataire avait bouté le feu avant de se suicider. Les pompiers de Charleroi ont été appelés pour un incendie dans une maison située au n° 367 de la rue Taillis Pré à Châtelineau. À leur arrivée, la maison était déjà ravagée par les flammes. Les pompiers ont trouvé un corps pendu dans la cage d’escalier de la maison. Il s’agissait de l’occupante des lieux, Anne F., 62 ans.Vu les circonstances très particulières du décès de la victime, la police et le parquet ont été alertés.Le parquet a dépêché sur les lieux un expert en incendie et un médecin légiste afin de vérifier s’il ne s’agissait pas d’un meurtre maquillé en suicide.Les premiers éléments de l’enquête ont confirmé la thèse du suicide. Les enquêteurs n’ont constaté aucune effraction et rien n’avait été volé dans la maison.Pendant la nuit de Noël, la victime avait glissé dans la boîte aux lettres d’une dizaine de voisins un courrier expliquant son geste.En litige avec le propriétaire de la maison car elle refusait de payer l’augmentation de loyer résultant de l’indexation, elle devait quitter les lieux à la fin du mois. Anne, n’admettait pas d’être expulsée de la maison pendant les fêtes. Tôt le matin en ce jour de Noël, elle a bouté le feu en plusieurs endroits de la maison avant de se donner la mort. Heureusement, cet incendie n’a pas causé d’explosion de gaz et ne s’est pas propagé aux maisons voisines.Mais, la maison est totalement détruite par l’incendie. (Source : LA NOUVELLE GAZETTE)

Les commentaires sont fermés.