23/12/2011

Mais comment font-ils ?

9985 1 Le budget est voté et l'opposition rit jaune - Gerpinnes.JPGA quelques mois des élections communales, la taxe additionnelle à l’Impôt des Personnes Physiques (IPP) est passée de 2600 à 2500 pour 2012 et 2013 à Gerpinnes, dans la banlieue de Charleroi, - une belle diminution, - le budget des travaux (budget extraordinaire) frise les six millions et demi d’euros pour 2012 et le budget de fonctionnement (Budget ordinaire) de la Commune est en boni au général de plus de cinq millions d’euros. Des agents vont être nommés, les salaires  augmentés de 2% et le personnel aura des chèques-repas. Mais il faut rester prudent. L’avenir n’est pas rose. Des dividendes  sont réduits ou supprimés (DEXIA). Prudent aussi, le mayeur Philippe Busine est allé dans le même sens. « On ne sait pas ce qui nous pend au nez avec le Fédéral. Le CPAS va devoir subvenir de plus en plus aux besoins du citoyen et il faudra des parts communales plus importantes dans les travaux, car les subsides vont diminuer ». Pour le reste, si la dette de la Commune va remonter légèrement en 2012 à Gerpinnes, après avoir baissé pendant six ans, le coût du personnel et du fonctionnement de la Commune sont en baisse.

Les commentaires sont fermés.