14/12/2011

Les mystères de sainte Rolende

AVE1 9305 3 Sainte Rolende la science confirme la légende (J.M.).jpgPour rappel, le 6 mai 2007, le précieux coffret contenant les reliques de sainte Rolende a été ouvert et son contenu a été examiné par un groupe de scientifiques  dont les professeurs Jean-Pol Beauthier et François Beauthier, médecins légistes, Philippe Lefèvre et M Vandenbruaene,  Françoise Pirenne de l’Université de Liège , la grande spécialiste des tissus anciens, ainsi que par une historienne, une archéologue, AVE2 7520 A Mansy gerpinnes reliques de sainte Rolende.jpgune anthropologue et d’autres scientifiques.  Quelques semaines plus tard, un fragment d’os prélevé dans le coffret était soumis à la datation au carbone 14 à l’Institut du Patrimoine artistique par MM Marc Van Seydonch et Mathieu Bondin. Les ossements contenus dans la châsse datent bien du huitième siècle après  J.C.  et  95% de ces os appartiennent à la même personne. Ce sont ceux d’une femme jeune, âgée de 25 à 35 ans, de type indo-européen, eurasienne,  comme les Lombards, mesurant 1 mètre 59 centimètres. La science a donc rejoint la croyance séculaire. Rolende était bel et bien une princesse lombarde du VIIIème siècle.  Fait étonnant, dans le coffret, un os d’homme, datant d’une autre époque, et un os d’enfant ont également été retrouvés.AVE3 7520 B Mansy Reliques de sainte Rolende ouverture du coffret.jpgAVE4 8351 A Mansy Villers-Poterie Châsse de sainte Rolende.jpgAVE5 Photo 1752.jpgAVE6 7520 C Mansy Reliques de sainte Rolende ouverture du coffret.jpgAVE8 Photo 1747.jpgAVE Photo 1740.jpgAVE Photo 1750.jpg

Les commentaires sont fermés.