25/11/2011

Mieux que Tintin ! Il connait les secrets de "La Licorne" !

Tintin, Licorne, ChâteletLes secrets de « La Licorne », Henry Hermans les connaît mieux que Tintin. Et pour cause, Henry Hermans, cordialement surnommé « Henry le Navigateur » par ses amis et ses nombreux admirateurs, expose actuellement dans la vitrine de Tywill à Châtelet, la maquette au 30ème de « La Licorne », le vaisseau de troisième rang appartenant à la flotte du Roi Soleil, Louis XIV, qui fut commandé par le Chevalier François de Hadoque, ancêtre du Capitaine Haddock


9955 4Mieux que Tintin. Il connait les secrets de La Licorne.JPGCette maquette  fut présentée pour la première fois à Bruxelles, le 18 juillet 2009, avec l’accord de la société Moulinsart, place du jeu de balle, là même où Tintin, dans « Le Secret de la Licorne », découvre la fameuse maquette contenant un des trois parchemins qui devaient mener au trésor de Rackham le Rouge. Cette présentation avait fait l’objet d’un reportage sur RTL TVI. Fait à souligner, la maquette réalisée par Henry Hermans et inspirée du vaisseau que Hergé a immortalisé est une maquette qui peut naviguer.

                   « On m’a surnommé Henry le Navigateur , du nom de celui qui, dit-on, inventa la première caravelle, explique Henry Hermans. Pas plus qu’Henry le Navigateur, Henry Hermans de la rue de la Sibérie à Bouffioulx n’a jamais navigué. Je le dis. Je me suis dit aussi que ce nom n’était plus porté depuis 600 ans et je me suis dit pourquoi ne serait-il pas porté par moi ? Cela fait 22 ans maintenant que je réalise des modèles comme celui-là et je puis dire qu’avant moi il n’y avait personne dans ce domaine. Une telle réalisation m’a demandé plus de 1200 heures de travail. J’ai réalisé une quinzaine de maquettes de ce genre. Certaines m’ont demandé plus de 2000 heures ».

                   Et Hergé dans tout cela et les secrets de « La Licorne » ?

                    « Hergé a consulté certaine archives à Paris et le bateau dont il s’est inspiré a vraiment existé en 1698. Quant à moi, je suis un modéliste. Le modélisme est ma passion. Il faut être vraiment passionné pour cela. Il faut des renseignements exacts. Ainsi, personne n’avait de renseignements sur le pont inférieur de « La Licorne ». Pour construire cette maquette j’ai dû faire des recherches. J’ai dû mener une véritable enquête. J’ai finalement découvert comment est fait un bateau de troisième rang de la flotte de Louis XIV. Ces renseignements, même Hergé ne les avait pas. Cette maquette était infaisable pour qui que ce soit, sauf pour moi ».

                   Combien de maquettes de ce genre Henry le Navigateur a-t-il réalisées ?

                    « J’en ai fait quinze en 22 ans. Ce qui n’est pas mal, vu le nombre9955 3Mieux que Tintin. Il connait les secrets de La Licorne.JPG d’heures de travail que cela demande. Mon premier fut un bateau de corsaires . J’ai réalisé le fameux « Henry Grâce à Dieu », une maquette qui est aujourd’hui connue dans le monde entier, un vrai tableau, une véritable fresque. Ce bateau formidable a été détruit par les Français. Il avait une puissance de feu formidable pour l’époque. On était en 1614. Pendant 35 ans, il a régné en maître sur les mers à l’époque d’Henry VIII et de François Ier».

                   La maquette de « La Licorne » est visible jusqu’au 15 décembre dans la vitrine de Tywill, 54 à 66, rue de Loverval à Châtelet. J.M.

17:53 | Lien permanent