29/10/2011

La Maison Magritte renferme un trésor

La Maison Magritte, rue des Gravelles à Châtelet, où le peintre a passé son enfance et son adolescence, accueillera bientôt un tableau de Magritte, comme ce fut le cas précédemment. L’exposition du tableau durera un an. Une convention a été signée avec le propriétaire. Il s’agit d’une des toutes premières œuvres du peintre intitulée « Chevaux affolés fuyant une écurie en feu », un véritable trésor pour notre ville.

Magritte

Vu les prix astronomiques atteints par les tableaux de René Magritte, la Ville de Châtelet est dans l’obligation de mettre en conformité le système d’alarme de la Maison Magritte pour protéger ce tableau, ce qui occasionne une dépense de 562 euros, a expliqué le bourgmestre Daniel Vanderlick. Il s’agit en fait d’améliorer encore le système de sécurité, la Maison Magritte étant déjà bien protégée par un système de sécurité très performant. « Nous devons sécuriser plus encore le bâtiment pour que les assurances acceptent d’assurer les tableaux exposés » a poursuivi le bourgmestre de Châtelet. Au conseiller Thierry Lardinois (MR) qui s’étonnait du prix des différentes mesures de sécurité le mayeur a répondu : « C’est le prix de la Culture. Nous n’avons pas le choix. Ce sont les assurances elles-mêmes qui ont fixé les conditions du renforcement de la sécurité. Si nous ne sommes pas aux normes définies par les assurances, les assurances ne couvrent pas. Imaginez qu’on vienne voler une toile de René Magritte qui n’est pas assurée à la hauteur qu’elle doit l’être ». « La toile ne viendra pas sans que nous ayons toutes les garanties » a conclu le secrétaire communal Jean-Claude Hanotiaux invité à s’exprimer sur le sujet.

 

J.M.

Ils ont marqué des générations d'étudiants

                   L’Athénée Royal Pierre Paulus de Châtelet a récemment accueilli une soirée très particulière organisée par Jean-Marie Hendrickx, préfet de l’Athénée, en l’honneur de deux auteurs de notre région : Jules Boulard – qui a fonctionné pendant plus de 30 ans  dans cet athén9931 1 Jules Boulard et Pol Bossart.JPGée, comme professeur et puis comme proviseur - et de Pol Bossart, ancien élève de l’établissement scolaire. Un nombreux public assistait à l’événement. Jules Boulard a présenté son livre le plus récent : « Anna et Marie ». Pol Bossart, auteur de nombreuses pièces de théâtre, récompensé par de nombreux prix littéraires, a ensuite pris la parole. Cette soirée fut agrémentée par une agréable prestation de la chanteuse lyrique Céline De Mulder. Que sait-on de ce qu’a fait le grand-père d’Anna-Marie entre 1941 et 1948 ? Pourquoi a-t-on donné deux prénoms à cette fille ? Vous le saurez en lisant le dernier livre de Jules Boulard, un écrivain de notre région à la notoriété et au succès croissants comme en témoigne celui de son précédent livre : « L’argile et la craie ».

 

J.M.

28/10/2011

Il a découvert l'âme de Châtelet

 

 

Falciglia, Châtelet, culture, diaporama

 

   

 

   On dit que les villes ont une âme. Samuel Falciglia, alias Sam Whuel, originaire de Piazza Armerina en Sicile, va vous faire découvrir l’âme de la Ville de Châtelet.

 

 

                   Du 19 au 23 novembre prochains, la Ville de Châtelet organise un gala de diaporamas et une exposition de photos sur le thème « Châtelet, lieu d’Histoire et de Culture » avec l’aide du Cercle Royal Photographique de Charleroi, le club de photographes « Les Amis d’Aiseau » et divers photographes châtelettains. Ce gala, organisé en la grande salle de l’Hôtel de Ville, permettra de découvrir les réalisations de Samuel Falciglia et notamment, en grande première, sa dernière création qui met à l’honneur la Ville de Châtelet. Une première projection aura lieu le 19 novembre à 19h, au cours du vernissage, et  deux autres le samedi et le dimanche suivants à 16h.

Lire la suite